Accueil > Blog > Micro-toponymie, variétés de pommes et grand concours : invente le nom de ta (...)

Micro-toponymie, variétés de pommes et grand concours : invente le nom de ta variété en breton !

19 novembre, par Nico

Petit Quiz :

  • Combien y a –t-il de variétés de pommes différentes dans le monde ?
  • Je ne sais pas...
  • Bon ben, en France, alors ?
  • Je ne sais pas...
  • Bon, ben en Bretagne, alors ??!!
  • Je ne sais pas…
  • En Finistère ???!!
  • Je ne sais pas...
  • Mais c’est pas possible, ça ! Et dans tes vergers ???!!! Cidrier en carton !!!
  • Ça, je sais : Une cinquantaine de variétés différentes !

J’innove en proposant une version audio de l’article, pour ceux qui voudraient pousser le truc à fond et supporter ma voix en plus de mes mots :

Et oui, en termes de variétés de pommes, la diversité est énorme, puisque comme vous le savez tous (si vous ne saviez pas, bluffez...) le pommier a besoin d’une pollinisation croisée pour produire une pomme. Ce qui veut dire que le pollen des fleurs d’un arbre d’une variété va polliniser une autre variété.

De ce principe de reproduction découle un mélange des patrimoines génétiques non pas dans le fruit (qui sera la variété que vous avez planté, pas de soucis) mais dans les pépins de celui-ci, qui, si vous les replantez (si vous avez un peu de temps, quoi...) vont donner naissance à un pommier, mais qui sera un nouvel être vivant unique, une nouvelle variété, en résumé.

On en parlait déjà un peu ici.

(Je me fais un peu peur quand je commence à employer des termes comme "patrimoine génétique", parce qu’au niveau scientifique, sur une échelle de 1 à 10, je pense être à 0.4 - 0.6, environ, c’est à dire que l’angle droit, les parallèles... Pythagore, ça va, mais au delà, bon... Donc s’il y a de vrais scientifiques dans la salle, je les invite vivement à m’inviter à corriger mes propos, ou à m’envoyer des messages d’insultes, voire des posters des frères Bogdanov...)

Partant de là, vous imaginez que le nombre de variétés possible dans le monde (disons même en Cornouaille, qui, quand on regarde une carte est quand même située au centre du monde, on ne peut pas le nier !...) est infini !

On nous demande souvent quelles sont les variétés que l’on utilise.
...
J’attends...

  • Et sinon, quelles sont les variétés que vous utilisez ?
    Excellente question, merci de me l’avoir posée ; nous utilisons des variétés locales, finistériennes, et même cornouaillaises (sud-Finistère) à 90%.
    Elles portent toutes des noms bretons qui définissent souvent leur saveur, leur aspect ou leur origine géographique.

Trois exemples :

  • "Ru Kastellin" - Rouge de Châteaulin (aspect + origine géographique)
  • "Ty-Poñch" (ou "Ty-Poñj" / "Ty Proñs") - pomme répandue, non pas aux Antilles, mais dans toute la vallée de l’Aulne ; qui pourrait être originaire du lieu-dit "Ty-Provost" entre Dinéault et Chateaulin... "Ty-Provost", déformé en "Ty-Pronost", puis en "Ty-Proñs", et finalement "Ty-Poñch"...
  • "Dous Edern" - Douce d’Edern

On pourrait toutes vous les citer, c’est le même combat à chaque fois.
Sauf que ! (ah ah !!) En plus de cela, se rajoute une délicieuse petite chose : la même variété peut avoir changer de nom d’un endroit à un autre !!! Et ce pour plusieurs raisons :

  • De par les déformations phonétiques (scientifiques, je le répète : intervenez !...) comme pour le coup de la "Ty-Poñch", par exemple. Résumé par la phrase : "Oh mais à Argol, ils ne parlent pas le même breton que nous"....... Dixit une habitante de Telgruc...
  • Et aussi de par le fait que les variétés ont été disséminées et multipliées par greffes d’une commune à l’autre, ou d’un terroir à l’autre.
  • Un exemple valant (parfois) mieux qu’un long discours (oui, ben dans ce cas là, mets nous que des exemples, alors, parce que là...), je reprends le nom de la dernière variété citée plus haut "Dous Edern". Vous l’aviez oubliée, déjà ? Sans déconner, faites un effort !

"Dous Edern", c’est une variété que nous avons dans nos vergers et qui illustre totalement le dernier point :

Il y a quelques dizaines d’années, sans doute au siècle dernier d’ailleurs, nous avions ramassé des pommes à Edern (plutôt du côté Châteauneuf du Faou, pour être précis... "À l’est d’Edern", donc...).

Une des variétés ramassées nous avait bien plu, et nous avons décidé de revenir en hiver prendre quelques greffons pour la conserver, la multiplier et la planter chez nous. Oui, mais nous ne connaissions pas le nom local de cette variété, et les propriétaires du terrain non plus...

Attention, magie : c’est une pomme douce, elle vient d’Edern.... hmmm... je propose qu’on la baptise "Dous Edern", qu’est ce que vous en pensez ?
Non, ok, c’est original, ça me va !...

Voilà comment nous nous retrouvons avec la variété "Dous Edern" dans nos vergers, qui est sans doute connue sous un autre nom sur son terroir d’origine, qui n’est peut-être pas son terroir d’origine non plus, d’ailleurs, parce que 100 ans auparavant, quelqu’un aura sans doute fait la même chose que nous !

Voila, vous savez tout !
Maintenant, place au jeu ! Avec tous ces éléments, vous pouvez inventer vous aussi vos noms de variétés de pommes en breton !

Pour jouer, c’est très simple, laissez courir votre imagination : saveur, couleur, forme, origine géographique ; faites des noms à rallonges, ça claque encore plus !

Pour vous aider, on vous offre une petite banque de termes en breton, un petit lexique de base et non exhaustif des mots qui pourront vous aider :

Douce : Dous
Amer(e) : C’huero

Rouge : Ru
Jaune : melen
Vert(e) : Gwer / Glas
Bleu(e) : Glas *
Noir(e) : Du
*photo exigée...

Rayé(e) : Roudennet
Tâché(e), moucheté(e) : Brizh

Grosse / Grande : Brazh
Petit(e) : Bihan
long(ue) : Hir

Bon(ne) : Mat
Mauvais(e) : Fall

Etc...

*Par ici, nous avions déjà effleuré le sujet dans le paragraphe "se la péter au verger"

Pour l’origine géographique, facile, l’immense majorité des noms de lieux-dits étant en breton et toute la signalisation routière étant en bilingue, ouvrez les yeux en conduisant (par pitié !!).

Postez le tout en commentaire de cette article !

À l’issue d’un grand tirage au sort soviétique (autant dire les choses franchement), les auteurs des noms de variétés qui nous auront le plus fait marrer recevront une bouteille de cidre, à venir retirer sur place en disant : "vous faites du cidre, d’accord, mais est-ce que vous connaissez au moins la variété : "[nom de votre variété]" !

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom