Accueil > Blog > Les habitants du verger #2

Les habitants du verger #2

26 février 2015, par Nico

Bon, on devrait peut-être se reconvertir dans le documentaire animalier, finalement.
Cette semaine dans la rubrique "bestioles" voici la star :

Qui a dit : "un petit tapir" ?...
Il s’agit d’une musaraigne, mais alors attention, après consultation du Guide Complet des mammifères de France et d’Europe - Delachaux et Niestlé - on se rend compte que derrière le terme "musaraigne", il y a, en fait, beaucoup d’espèces différentes... Wikipédia parle même de "nom vernaculaire ambigu" à propos du terme "musaraigne"...

Attraper une musaraigne en plein champ, c’est déjà un peu technique... Mais on se rend vite compte que l’identifier formellement comme une "musaraigne carrelet", une "musaraigne pygmée", ou une "musaraigne aquatique", c’est encore un niveau au-dessus. (A titre purement comparatif, c’est plus simple entre le morse et la vipère par exemple... La vipère n’ayant, comme chacun sait, qu’un seul poumon...)

Le bouquin parle même de la longueur des dents pour différencier une espèce d’une autre... Ne m’étant fait mordre que par celle-là, je ne suis malheureusement pas en mesure de vous dire si ses dents étaient plus ou moins longues que celles de ses cousines... En tout cas, elles sont pointues...

Peut-être qu’un lecteur, probable docteur ès-musaraigne sera capable de nous renseigner sur l’espèce précise dont il s’agit ? Il gagnera une bouteille de cidre. (La copie du diplôme pourra être demandée...).

Que dire d’autre ?...

- Que c’est tout petit, mais si on fait le rapport volume sonore du cri/poids, on est sur une valeur assez intéressante...

- Que sa présence dans les vergers ne nous pose aucun problème, car malgré une petite ressemblance, la musaraigne n’est pas un rongeur, comme le campagnol, ou même la souris ; elle est insectivore.
Concrètement, pour nous, ça veut dire qu’elle ne ronge pas les racines des arbres ; ce qui est définitivement à mettre à son crédit.

- Et enfin, saviez vous que certaines espèces de musaraignes ont un rythme cardiaque qui peut frôler les 1000 pulsations par minute ? Elle peuvent aussi manger jusqu’à deux fois leur poids par jour... (remarquez, j’en entends déjà qui disent : "ouais, enfin, bon, deux fois zéro, ça fait toujours zéro...").

à bientôt !

Vos commentaires

  • Le 26 février 2015 à 14:05, par Gus En réponse à : Les habitants du verger #2

    Keuha ??? Il existe un blog rédigés par vos soins et où il est question de musaraig....heu du cidre !!! Et pas n’importe lequel !! Comment se fait-ce que j’eusse pu ignorer son existence ??? Ta plume qui n’a d’égal que ta drôlerie m’avait manqué mon cher Nico ! Je mets donc illico-presto le lien dan mes bookmarks (ouais, ouais, j’ai fait des grands progrès en informatique d’où mon utilisation de termes un tantinet élitistes mais tellement appropriés) ! Bon et ben ça m’a donné une grande envie de vous rendre visite dès que les jours meilleurs arriveront. Je ne parle pas de géopolitique, pour sûr, mais bel et bien de météo...

  • Le 26 février 2015 à 14:08, par jeanmarie En réponse à : Les habitants du verger #2

    Vernaculaire ? Intéressant...

  • Le 26 février 2015 à 19:23, par Nico En réponse à : Les habitants du verger #2

    Ton verre t’attend !

  • Le 4 février 2016 à 17:05, par JMz En réponse à : Les habitants du verger #2

    Savez-vous que la musaraigne a un coeur de compet.
    Il tourne en moyenne à 1500 battements/minute et peut monter à 2000. Dingue non ?
    De mémoire, je n’en ai plus vu depuis près de 40 ans. Je pensais qu’elle avait disparue.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom