Accueil > Blog > Avec des "si", on mettrait le solstice en bouteilles

Avec des "si", on mettrait le solstice en bouteilles

21 décembre 2021, par Nico

Hautes pressions, pleine lune, solstice d’hiver, lune descendante. S’il avait fallu choisir au pif une date pour mettre en bouteilles, vous auriez choisi celle-là, non ?

Et ben nous aussi !

Cette année, pour la première fois depuis... Ben heu, depuis... Nan, ben "pour la première fois", tout court, en fait ; nous mettons en bouteille en décembre, avant le passage à la nouvelle année.

Alors, pas tout, non plus ! Non, non, juste un premier assemblage qui était prêt (c’est à dire assez avancé en fermentation, bon en termes de saveurs et d’arômes, et avec une bonne stabilité qui lui permettra de faire tranquillement sa prise de mousse en bouteille pendant les trois prochains mois).

C’est beaucoup plus tôt que ce que nous avons l’habitude de faire, mais les cuvées évoluent à leur rythme et cette année, certaines étaient prêtes avant l’heure. En plus, ça tombe plutôt pas mal, parce que nous aurons besoin de cidre nouveau, pétillant dès le début du printemps (les amateurs de "Fleur de l’Aber", malheureusement en rupture depuis quelques semaines confirmeront !).

C’est donc un assemblage destiné à faire du "Fleur de l’Aber" que nous avons mis en bouteille hier et aujourd’hui.

Maintenant en bouteilles, il va continuer sa fermentation et les bulles vont se former petit à petit. Si tout va bien, pour la mi-mars, on devrait être pas mal ! Mais là encore, c’est la nature qui décide !

Ouais, ok, et c’était quoi ton délire au début sur les hautes pressions etc ?

Ben, en fait les hautes pressions, comme je l’avais déjà expliqué dans cet article, c’est plutôt des conditions propices aux soutirages, car elles favorisent la sédimentation des levures et lies, et c’est ainsi plus facile et efficace de soutirer et transvaser le produit dans une autre cuve. Quand on ne filtre pas, ces conditions sont recherchées pour la mise en bouteille aussi, afin d’embouteiller un cidre plus clair.
Pour nous, qui filtrons les cidres avant mise en bouteilles, nous nous attachons un peu moins aux hautes pressions atmosphériques pour la mise en bouteilles. Nous y sommes par contre très attentifs pour les soutirages.

Exemple : la semaine dernière, vous avez vu il a fait froid, beau et et sec pendant trois jours (mercredi, jeudi, vendredi). Et ben au lieu de prendre le soleil, je me suis enfermé trois jours au fond de la cave pour soutirer l’ensemble de mes cuves... Faut être bête, hein ?...

Toute façon, si tu vois un cidrier dehors en train de se balader au mois de décembre alors qu’il y a 1035Hpa , c’est soit qu’il est super organisé, soit super en avance, soit qu’il n’a pas de baromètre...

Pour les mises en bouteilles, par contre j’essaie dans la mesure du possible de les faire en lune descendante (attention, "descendante", pas "décroissante"). Quand on est un peu dans ce "mouv’ ", c’est comme au potager, où on privilégiera plutôt la lune descendante pour favoriser l’enracinement ; en cidre, on mettra en bouteille en lune descendante pour rechercher un ancrage, une stabilité en bouteille (et éviter d’éventuels problème de surpressions). Bon bien sûr cela ne fait pas tout, on en pense ce qu’on veut, on vous dira peut-être que c’est des grosses conneries, mais finalement, moi ça me plaît bien. (et puis ça ne fait de mal à personne). Cela fait partie des principes de la biodynamie.

Quant au solstice, c’était pour rajouter un côté "Natural mystic" à l’équation. Nan, mais sans déconner, y’a quelquechose de fort quand même, c’est un renouveau, ça y est ! Ça repart dans l’autre sens !

Voila pour le couplet "les 4 saisons du cidrier".

Quand on remet des machines en route (une tireuse-boucheuse et une museleuse) après un bon laps de temps d’inactivité (les dernières mises en bouteilles datent du printemps dernier), il y a toujours une petite appréhension ; la loi de Murphy étant implacable, on se demande qu’est ce qui va foirer, quel joint va lâcher, quel roulement va casser, quel axe va tordre... etc...
Mais non, finalement, tout s’est bien passé.
Les machines ont repris leurs partitions et les ont jouées dans le bon tempo. Il faut être trois pour suivre le rythme :

  • un dépalettiseur/ poseur de bouteilles vides en entrée
  • un museleur au milieu
  • un rangeur de bouteilles dans les paloxs
    Avec cette équipe, on arrive à suivre un rythme d’environ 1500 bouteilles/heure en moyenne...

Tiens au passage, j’ai juste un problème (et non des moindres), qui se répète tous les ans, et à chaque mise en bouteilles :
Le bruit des deux machines (qu’on apprécie mieux avec un casque anti-bruit...) est très répétitif et rythmé, et comme vous êtes sympas, je vous en fait profiter :

00:00 / 00:15

C’est pas super mélodieux hein ?
Ouais, et ben moi, mon problème c’est que j’ai des oreilles un peu chelous, qui, à partir de rythmes de base comme celui là, entendent des mélodies justement, et là j’ai toujours la même chose qui me vient en tête quand je mets en bouteilles, et c’est terrible parce que ça reste des jours et des jours, impossible de s’en débarrasser...
Vous avez reconnu aussi ?... Oui ?... On est d’accord ! Ça ressemble quand même vachement à "Last night a DJ saved my life" d’Indeep, non ? Oh allez, si, quand même, avec le petit cliquetis métallique qui imite le riff de guitare !... Mais si, enfin, concentrez-vous bien !... Bon, tan pis...

La prochaine fois, je mets les mêmes costumes que les chanteuses et je vous fais un article en playback aussi... ; Si vous êtes sages...

Vos commentaires

  • Le 1er janvier à 20:49, par Damien En réponse à : Avec des "si", on mettrait le solstice en bouteilles

    Bonjour,
    Génial !!!!
    C’est une super idée d’avoir choisi cette date pour la MEB ,j’aime beaucoup cette notion du Natural mystic du solstice d’Hiver...Je verrai bien une partie des bouteilles s’appeler la cuvée 21 en série limité 21 Décembre 2021...
    Meilleurs voeux et Bloavez Mad.
    Damien

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom