Accueil > Blog > Roots and [api]Culture

Roots and [api]Culture

10 juin, par Nico

Je ne sais plus si c’est Aristote, Peter Tosh, ou un autre Rastaman qui disait : "Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts ; et ceux qui aiment le reggae-music".

(Il paraît même qu’Aristote aurait ajouté, en agitant ses dreadlocks : "Toi même tu sais, I & I, Jaaaaaah !....Rastafari")

Aujourd’hui, nous sommes le 10 juin...
Le 20 mai, c’était la journée mondiale des abeilles....
Le 1er juillet, ce sera la journée internationale du reggae...

Vous commencez à le voir, le concept, ou bien ? On est pile, pile, pile entre les deux !

(Entre parenthèses : Vous aurez remarqué que je n’ai pas fait le jeu de mot "happy-culture"... Non, je sais pas pourquoi, je le sentais pas... j’ai du déjà le voir, ça a du me saouler, et voila...
Je n’ai pas non plus donné dans la contrepèterie (dont je raffole pourtant) en intitulant l’article :"l’abeille cool".... J’aurais pu, mais non...)

Quant au terme "raffoler", ça m’a échappé... Je ne recommencerai plus, promis...

On va reprendre sur des bases saines

Greetings and love !
"Now, doucement tous les équipages ! Celle-ci est une dédicace bien plus haute que tous les buildings de Babylone pour tous les apiculteurs et tous les fans de reggae !"

Bon pour les quelques-uns (rares ?) d’entre vous qui l’ignorait, enfin, si vous ne le saviez pas encore, mon quotidien est un peu à l’image de ce titre de Massilia Sound System :

Après cette introduction, Le sommelier du reggae oui c’est un concept que j’ai inventé, "sommelier du reggae", ce serait un taf où tu serais là, et en fonction de l’ambiance de la soirée, ou du moment, tu serais spécialisé dans le choix de la bande originale du film de la vie des gens, mais en reggae ! Il faut avoir un gros bagage jamaïcain, pour pouvoir avoir le titre qui tombe juste à n’importe quel moment !... (J’avais également en stock le concept de "dictateur gentil", mais j’ai aussi du mal à le vendre, donc pour le moment je reste dans le cidre... )

Le détail qui ne trompe pas...

(Après, si vous voulez des précisions sur l’un ou l’autre des concepts, je serais ravi de vous les fournir ! Ça et d’autres trucs en stock comme : le 1er manifeste du parti phacochèriste, le jeu dit : "de la compagnie créole" et le summum de l’animation dans une soirée qui s’annonce pas super : le concept qui te retourne la baraque : le jeu du : "Qui est-ce qui ressemble le + à ?")

Le sommelier du reggae vous propose donc pour commencer, en fond sonore de la lecture de cet article ce titre de Max Romeo :

Comment conjuguer trois passions ? :

  • les musiques jamaïcaines et le reggae en particulier (et notamment la période "roots" (ce qui veut dire, en gros la période 1968-1978) ?
  • l’apiculture ?
  • le street-art ?

L’apiculture, comme le cidre, est une tradition familiale, mais dont le spécialiste est plutôt Antoine, mon frère.
Nous ne faisons que les ouvriers (j’utilise personnellement, le terme de "bitche" (dans sa version affectueuse (si, si, je te jure quand je l’utilise, ce n’est pas péjoratif !...))) avec lui sur la gestion du rucher.

Antoine qui a lui, trois passions (entre autres) :

  • les musiques jamaïcaines et le reggae en particulier (et notamment la période "roots" (ce qui veut dire, en gros la période 1968-1978)
  • l’apiculture
  • le street-art

"Plus "Studio one" que "Playstation"...

"Des ruches fières !! des ruches fortes !! des ruches qui peuvent être très méchantes quand elles ont la haine, et qui ne supportent pas qu’on leur marche sur les pieds !!!"

Je suis obligé de vous parler un peu de la gestion du rucher pour que vous compreniez bien le caractère indispensable de notre action.

Je ne vais pas reprendre depuis le début, le big bang, les dinosaures, Lucy (qui en fait s’appelle Sabine...) tout ça, ça va faire long...

Sachez juste qu’on avait une double problématique à résoudre : une plutôt pour les gaziers, une plutôt pour les abeilles :

-* Pour nous :

Nous avions besoin d’identifier les ruches facilement entre nous, pour nous transmettre les infos, et éviter des discussions du genre : "À l’occasion, passe voir et surveille la verte qui est un peu de travers, à côté de celle qui a pas fait de miel l’an dernier, la deuxième ou troisième en partant du gros cyprès"... (notez le potentiel d’erreur sur une échelle de 1 à 10 . 1, c’est super clair, 5, y’a une chance sur deux que ça foire, et 10, ben y’a une chance sur deux que ça foire aussi...

-* Pour les abeilles :

Rien ne ressemblant plus à une ruche qu’une autre ruche, et l’abeille ne distinguant que partiellement les couleurs, il est plutôt sympa de ne pas mettre leur système GPS dans le rouge en permanence en alignant toutes les ruches de la même couleur côte à côte de façon bien rectiligne. Il peut être recommandé de dessiner une forme (carré, triangle, rond, etc...), ou de mettre un aplat de couleur sur le devant de la ruche, pour qu’elles puissent identifier leur maison sans problème et sans le stress de se retrouver involontairement chez les voisines.

On peut aussi disposer les ruches avec les façades non pas alignées au cordeau, mais avec un peu d’angle, une plus vers la gauche, une plus vers la droite etc... Ça les aide aussi (D’ailleurs, si vous voyez un rucher que vous trouvez bordélique, parce que les ruches ne sont pas bien alignées, dites-vous que le mec a peut-être fait exprès...)
Qui a dit :" Et ton bureau ? C’est de l’apiculture aussi, alors ?...."
Ouais, ouais, c’est ça rigolez, j’ai les noms, de toute façon, j’ai les noms...

Comme on est plus "Studio one" que "Playstation", on allait pas dessiner des croix et des carrés sur nos ruches, faut pas déconner non plus.

Par contre, rendre hommage à nos artistes reggae préférés, ça oui !
Qui a dit : "Babylon a fall !!!!" ?
Yeah man !

Ça fait plus d’un an qu’on est sur le dossier avec Antoine : créer des pochoirs des légendes du reggae, emblématiques de cette période "roots " des années 70, et les graffer sur nos ruches. Et voilà donc le résultat !

Maintenant, plus de problèmes de confusions, quand on dit :"j’ai mis une deuxième hausse sur la Lee Perry", ou "la Burning Spear est bourdonneuse", ou encore "la Sly & Robbie a essaimé", c’est bon, nous, on sait tout de suite de quoi on parle !

Et en bon fans de reggae, à votre avis, en quelles couleurs on a repeint les ruches, sachant qu’une ruche se compose de :

  • un corps de ruche
  • un toit
  • d’une ou plusieurs hausses ( au printemps et en été )

Bon, ben voilà...
...

Nan et puis, nous ça va, on a de la chance, on est fans de reggae, donc les pochoirs en noir sur du vert-jaune-rouge, ça marche !... T’imagines, on aurait été fans de métal, pochoirs noir sur noir, on aurait galéré, et ça aurait eu moins de cachet... (Attention, j’adore le métal, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Tenez, encore hier, par exemple, j’ai utilisé une barre à mine...)

J’en entends déjà qui chuchotent et disent à leur voisin : "non, mais, sans déconner, combien de temps ça leur a pris de faire ce genre de conneries ?"

Un bon moment, mais soyons clairs, même si le monde et le pays était traversé par une crise sanitaire et économique sans précédent, entendez-nous bien : il serait hors de question qu’on n’arrête pas tous les trucs soit-disant importants pour faire ça !!

Et puis il y a quand même des priorités dans la vie !

* Celui qui me reconnait tous Les artistes honorés, et m’envoie un mail avec les noms dans l’ordre, en mode "Burger de la mort", sans l’aide de wiki[rasta]pedia gagne un pot de miel !

**Sont exclus de ce jeu-concours : Grum, Manu, Shakal, Matt’, Big Red et Daddy Mory...

Big up !

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom