Accueil > Blog > E Brezhoneg - En breton dans le texte "Fonnus" / "Divonn"

E Brezhoneg - En breton dans le texte "Fonnus" / "Divonn"

6 novembre, par Nico

Aujourd’hui : du vocabulaire technique local !

Penchons-nous, si vous le voulez bien (Vous le voulez bien ? Oui ? Alors penchons-nous...), sur deux termes techniques indispensables au vocabulaire du ramasseur de pommes presqu’îlien.

Mise en situation :

Vous êtes envoyé sur un verger inconnu, pour estimer le tonnage et surtout les conditions de ramassage.

350 kg sous l’arbre

Votre équipe de super-ramasseurs doit suivre et compte sur votre expertise pour savoir à quoi s’attendre. D’un rapide coup d’oeil, vous voyez que la quantité est là, que le verger est bien entretenu, l’herbe est courte, les pommes sont abondantes et de gros calibre, ça va bien se ramasser, facilement et rapidement... Votre téléphone sonne...

Plutôt que de dire : "Allô ? (votre téléphone sonne, je vous rappelle...) Bon, ben, la quantité est là, le verger est bien entretenu, l’herbe est courte, les pommes sont abondantes et de gros calibre, ça va bien se ramasser, facilement et rapidement...etc..." et de vous lancer dans une description détaillée, il y a en breton un mot qui remplace tout ça ; vous n’avez qu’à dire :

"Rappliquez, c’est "fonnus" !"

Le C.R.O.U

"Fonnus"

"Fonnus" ça veut dire tout ça d’un coup. Ça veut dire que ça va se ramasser vite, ça laisse présager une bonne ambiance, des blagues, et des discussions entre ramasseurs, à chaque fois qu’ils iront vider leur seau au palox du genre :
- "ben dis-donc, ici c’est fonnus !"
- "Ouais, carrément, super-fonnus, même !"
- "tu rigoles, c’est over-fonnus, ouais !"

Super-fonnus

Une tentative de traduction serait peut-être "avantageux", en français ?...

À l’inverse, si le verger n’a pas vu un coup de broyeur depuis 10 ans, qu’on se demande à première vue si la culture est la ronce ou le pommier, qu’il y a des orties de 2m de haut, que les pommes sont petites et éparses, vous direz (toujours au téléphone : "Pfff on va se faire ch... c’est carrément "divonn" ! "

Super-divonn

"Divonn"

"Divonn", ben c’est l’inverse, c’est un ramassage qui part mal, ça va durer des plombes pour un malheureux palox de pommes grosses comme des noisettes, en général, bon, en plus, il pleut et vous avez oublié votre ciré ou pire, le beurre ou le rosé pour le casse-dalle du midi... En général dans une journée comme ça, on oublie les phares sur la bagnole le matin, et au moment de repartir, à 18h, trempé et épuisé, il va falloir trouver des câbles et un autre véhicule, à la nuit tombante pour pouvoir enfin rentrer chez soi manger une bonne soupe pour se réchauffer, sauf que là, pas de bol la bouteille de gaz est vide, et il est 21h30 samedi soir...

J’en entends déjà qui disent que j’éxagère, que c’est pas systématiquement à ce point là non plus !... Si, si ! Si, je suis désolé, les journées de m... , c’est toujours comme ça ! (je fais encore un petit teasing pour mon article sur la loi de Murphy, qui va pas tarder à arriver !).

Les discussions autour du palox :
- "Putain, c’est divonn, ici !"
- "Pfff c’est plus que divonn, ouais !..."
- "Ouais, en plus j’ai oublié le beurre et le rosé pour ce midi"...
- "...."

Donc, "divonn" ça veut dire "non avantageux", du coup ; un verger où tu ne gagnes pas ta croûte, quoi !...

Voilà, vous êtes équipés maintenant !.

Et si vous voulez vivre en immersion un ramassage un matin de novembre dans la gelée blanche, et écouter un débat sur ce qui est "fonnus" et ce qui ne l’est pas, c’est par ici :

Le C.R.O.U 2
Reportage audio

Vos commentaires

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom