Accueil > Blog > De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

8 mai, par Nico

Attention, sport extrême !

* toute ressemblance avec des personnages existants serait normale, parce que, ben...c’est eux, en fait...."

Allez, ce coup-ci je n’écris rien, posez-moi des questions en commentaires de l’article, je vous répondrai avec grand plaisir ! (avec les gestes-barrières (barrière Heras, barrière Vauban...) en vigueur, bien entendu, à 1,5m de l’ordinateur, avec un masque et gel hydroalcoolique entre chaque réponse...)

(Si vous n’en posez pas, attention, je vous préviens, je le ferai moi-même sous de fausses identités !!... Et je ferai bien gaffe à ne pas m’auto-poser des questions-pièges pour ne pas m’auto-mettre en difficulté et éviter ainsi de nourrir mon dédoublement de personnalité... Ce sera nul, consensuel et politiquement correct !... Un vrai fiasco !... Et tout le monde dira : "oh, là,là, ce blog, quel condensé de mièvrerie et d’insipidité, dis donc, jamais vu ça, quand même, oh ben ma pauv’ dame !"... )

À bientôt !
Nico

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 13:02, par Joe Dalton En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour Nico,
    merci pour ton blog et toutes ces informations.
    J’ai une question, sauf erreur de ma part, je ne crois pas que tu l’aies précisé dans ton magnifique article, quelle cuvée de cidre mettiez-vous en bouteille ce jour-là ?
    Mille mercis, et encore bravo.

  • Le 9 mai à 13:36, par Nico En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour Joe,
    très bonne remarque, tu as raison, je n’avais pas précisé. Nous mettions en bouteilles la cuvée "Fleur de l’Aber" 2019 !
    à bientôt !
    Nico

  • Le 9 mai à 13:41, par Jack Dalton En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour Nico,
    merci pour ton blog et la qualité de gnagnagna...
    Quelle est la cadence moyenne de la ligne d’embouteillage ?
    Merci !

  • Le 9 mai à 13:45, par Nico En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour Jack,
    très bonne question, merci de me l’avoir posée, lorsqu’il n’y a pas de problèmes ou d’interruptions dans la chaîne, la ligne d’embouteillage avoisine les 1800 bouteilles à l’heure. En moyenne en comptant les changements de palettes, les petits problèmes, et les pauses café, on serait plus proche de 1500 bouteilles à l’heure (à 4 personnes).
    Nico

  • Le 9 mai à 13:49, par William Dalton En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour Nico,
    mouais, moyen ton blog...
    A quoi sert le seau rempli de cidre que l’on voit furtivement sur le début de la vidéo ?

  • Le 9 mai à 13:52, par Nico En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour William,
    tu as l’œil, tu mets le doigt sur les petits détails qui trahissent un fonctionnement pas optimal à 100%.
    Magie du direct, une petite fuite s’est déclarée pendant la journée sur l’électrovanne d’entrée de la tireuse... Il a fallu s’adapter et finir la journée avec ce problème...
    Nico

  • Le 9 mai à 13:54, par Averell Dalton En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Quand est-ce qu’on l’boit ?....

  • Le 9 mai à 13:56, par Nico En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Sacré Averell !...
    Compte environ deux à trois mois de refermentation en bouteilles pour une prise de pétillant naturelle. Donc rendez-vous mi-juillet voire début août (heureusement il y a du stock d’avance !).

  • Le 15 juin à 18:48, par Clément En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour Nicolas,
    à la fin de la video (2:09min) on voit les bouteilles couchées quand j’avais cru comprendre que les bouteilles de cidre devaient toujours se conserver debout.
    Est-ce temporaire pour faciliter le transport ? ou bien vont-elles restées ainsi pour la fermentation en bouteille ?

  • Le 15 juin à 19:31, par Nico En réponse à : De l’intérieur : La dernière mise en bouteilles de 2020

    Bonjour !

    Bien vu ! Il est vrai que nous conseillons de conserver après achat, les bouteilles de cidre debout. C’est un conseil que nous donnons, car tous nos cidres étant élaborés en pétillant naturel (refermentation naturelle en bouteille), les levures, responsables de cette fermentation, finissent par se déposer en fond de bouteille quand celle-ci est stockée debout. Le trouble résultant du remuage de la bouteille au moment du service sera ainsi limité à la fin de bouteille. (Alors que si la bouteille avait été conservée couchée, le simple fait de la relever pour servir aurait troublé l’ensemble du produit).

    Dans la vidéo, nous stockons les bouteilles couchées pour 2 raisons :
    1- Un gain de place (à contenant égal, il tient plus de bouteilles couchées "en quinconce" que debout).
    2- Le stockage couché active(rait) aussi la prise de pétillant du cidre (qui dure environ trois mois) en offrant une plus grande surface de contact levures/cidre...

    Avant de proposer les bouteilles à la dégustation et à la vente, nous les relevons en anticipation (une semaine minimum). Ceci est fait au moment de l’étiquetage. Après plusieurs mois couchées,les bouteilles sont ensuite stockées en cartons, debout, et le restent !

    À bientôt !
    Nicolas

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom