Accueil > Blog > Cuvée de la Presqu’île 2020 #1

Cuvée de la Presqu’île 2020 #1

31 octobre, par Nico

Plus forte que le covid-19, la Presqu’île-20 !

Ça y est avec un peu de retard (c’est un peu le rush en ce moment) voici les premières nouvelles de notre seconde cuvée de la presqu’île !

Des pommes, des pommes, des pommes !

Bravo à tous d’avoir ramassé, et apporté vos pommes ! cette année, nous avons proposé deux dates , le 3 et le 24 octobre pour la collecte des fruits à la cidrerie, afin de pouvoir "sauver" les variétés les plus précoces.

Le drive !...

Donc, le pressage s’est fait en deux fois également, une première partie le 5 octobre, et la seconde, en public dans le cadre de la fête du cidre, le dimanche 25 octobre.
Au niveau quantité, nous dépassons un peu le chiffre de l’an dernier, avec un peu plus de huit tonnes de fruits !

Les pommes à couteau (pommes de table) étaient cette année encore majoritaires, mais l’année n’étant plutôt favorable aux pommes à cidre sur le secteur, leur proportion a augmenté (je dirais, au feeling (qui est ma méthode scientifique de prédilection) 65% pommes à couteau 35% pommes à cidre).

Ce rapport pommes à couteau sur pommes à cidre se rééquilibrant, nous pouvons déjà imaginer que la cuvée 2020 sera un peu différente de la 2019. Elle devrait garder sa dominante acidulée, mais avec sans doute un peu plus de persistance, de longueur en bouche, et certainement plus de couleur également ! Ça promet, ça promet !

Une fois le pressage effectué, le moût a été mis dans une de nos cuves, en vue d’un premier débourbage. La faible proportion de pommes à cidre, et donc le manque de polyphénols, ne permettait pas d’espérer la montée d’un chapeau brun, chose que nous recherchons en temps normal pour les cuvées de cidre faites avec exclusivement de la pommes "à cidre". Le débourbage a donc été privilégié, le résultat à l’issue du soutirage après un débourbage est moins "propre" que sous un chapeau brun, mais c’est déjà bien. et puis là, de toute façon, pas le choix !

Après 72h on voit bien sur la photo le dépôt qui s’est formé en fond de cuve.
Le moût (à cette étape, la fermentation n’a pas encore débuté, nous avons toujours du "moût", du jus de pommes, pour faire simple) a été soutiré et nous l’avons assemblé avec la première partie de la cuvée issue du premier pressage de début octobre.

La cuvée, désormais complète, a commencé elle aussi son confinement hivernal, elle fermente maintenant tranquillement dans la cave, à 8°C.

Nous vous donnerons des nouvelles régulièrement de l’avancée du chantier !

À bientôt !

Vos commentaires

  • Le 31 octobre à 14:35, par André Potier En réponse à : Cuvée de la Presqu’île 2020 #1

    Bravo encore une fois pour vos initiatives !
    Vous êtes les meilleurs, avec les pommes !
    A l’année prochaine, eh oui...

  • Le 8 novembre à 10:08, par savaux julien En réponse à : Cuvée de la Presqu’île 2020 #1

    Excellent ! Merci pour le partage.
    Question de curiosité : Pour le débourbage avec les pommes à couteau, il faut laisser faire ou ajouter des enzymes ?

  • Le 13 novembre à 11:54, par Nico En réponse à : Cuvée de la Presqu’île 2020 #1

    Bonjour,
    tout dépend du résultat souhaité :
    - pour un jus plus clair, plus limpide : ajout d’enzymes à jus de pommes.
    - pour un jus trouble (ce que nous faisons, par exemple) : pas d’ajout.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom