Accueil > Blog > L’instant biodiversité du 27 mai

L’instant biodiversité du 27 mai

27 mai, par Nico

- "Et au fait, j’ai pris quoi, moi ?"
- "un "Walt Disney" !!"
- Un Walt Disney ??!!...Parce qu’il va me pousser des oreilles de Mickey, peut-être ??!!
- Ah, ça...
... *

Bon, vous allez me dire, à juste titre d’ailleurs, qu’il ne faut pas toucher aux petits animaux sauvages, parce qu’après leur mère risquerait de ne plus reconnaître leur odeur et de les abandonner.

C’est vrai...

Mais ça, c’est la théorie sans tracteur et sans broyeur à axe horizontal dans l’histoire...

Qu’est ce que vous voulez, ma pauv’ dame, on s’adapte.

Allez une dernière pour la route :

Il s’agissait bien sûr d’un faon (de chevreuil) qui a rapidement retrouvé la liberté et sa mère dans le bois derrière le talus.

* Les trois frères, Bourdon-Campan , 1995

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom